Stage Baleine « Irréductibles » du 22 au 28 juillet 2000

« Premières impressions »

L’histoire commence au port de la Ciotat, un samedi après-midi du mois de juillet sous le soleil de plomb. Quatorze heures. Bientôt l’heure du rendez-vous mais déjà le trépigne d’impatience et meurt d’envie de prendre la mer…

Malheureusement, la météo n’est pas clémente et nous devons attendre un jour de plus au port… Tant pis, cela n’enlèvera rien à la joie que je me fais de naviguer sur Tyro et de faire, je l’espère, beaucoup de rencontre…

Et puis, il paraît que la météo est excellente pour le reste de la semaine, alors je ne perds pas mon envie, au contraire, je compte profiter pleinement du temps qu’il reste pour observer et scruter l’horizon afin de ne rien laisser passer…

Lundi matin. Tout le monde s’active. Ca y est, on y va !

La mer est houleuse et nous ne pourrons pas aller au large. Nous allons nous abriter dans un mouillage et en profiter pour nous baigner un petit peu. Profitant d’une petite accalmie, nous reprenons la mer et cette fois ça y est nous partons au large…Quel bonheur ! Bon d’accord, j’ai le mal de mer mais j’arrive pour l’instant à me contenir et puis je suis tellement heureux que j’arrive à penser à autre chose…

…La mer est magnifique à bord de Tyro. Cette immensité bleue, cette force imposante, ce silence, cette sérénité, cela mérite le respect, et ces instants sont pour moi une bonne occasion de réfléchir et de prendre conscience de l’importance des mers et des océans…J’ai beaucoup voyagé sur la terre ferme et vu beaucoup de paysages différents, celui qui se déroule sous mes yeux est superbe !…Je crois que j’aime la mer…

Finalement, la houle aura raison de moi et je me résous à aller à l’arrière du bateau pour offrir mon déjeuner aux poissons. Ca va mieux et je peux maintenant aller m’allonger pour me reposer.

Bercé par le roulis des vagues, je me mets à somnoler…Toujours à moitié conscient et toujours une oreille à l’affût, j’entends tout à coup :

 » Là bas, y’a quelque chose ! !  » (Tiphaine)

 » Et ben voilà, ça y est !  » (confirmation de Fred)

Rêve ou réalité ?

Puis c’est tout le bateau :

 » Regarde… ! Oh ! la la la la …T’as vu la dorsale là-bas… ? Y’en a plein…Ouuuuh….T’as vu y’a un bébé…Ah ouais !…Ils arrivent… ! ! ! Essayez de les compter ! ! !…Comme c’est beau…Oh la la la …Ils sont géniaux ! !…Oooooh, le petit il est trop mignon…C’est magnifique…..Oh la vache ! !…Non clara, des globis pas des vaches ! !  »

Premier stage, premier jour de mer, première rencontre : A couper le souffle ! Je suis émerveillé et heureux de ne pas rêver…Non, je n’ai pas rêvé… Ce sont les animaux les plus amicaux que j’ai rencontré..

Les globis c’est vraiment le bonheur ! Morgan

Laisser un commentaire