Le Sommeil des Cétacés

Comment ça dort un dauphin ? La question n’est pas aussi bête qu’elle peut en avoir l’air. En effet les cétacés ne dorment pas tout à fait comme les autres animaux. En fait, ils ne dorment que d’un œil, au sens propre ! Je m’explique.

On peut distinguer deux types de sommeil profond ; Le sommeil lent ou l’organisme est peu actif et le sommeil paradoxal, qui est très profond mais ou l’organisme est très actif (beaucoup de mouvements, de rêves). Ces deux types de sommeil existent chez nous et se produisent toutes les nuits.

Chez les cétacés, le sommeil paradoxal n’a jamais été observé. Les dauphins et les baleines ne dorment donc qu’en sommeil lent, mais à leur sauce. En effet, ils pratiquent ce qu’on appelle le sommeil lent unilatéral. Concrètement, cela consiste à ne dormir que d’un côté du cerveau. L’autre hémisphère cérébral reste actif (d’ailleurs l’œil controlatéral (du côté opposé à l’hémisphère actif) reste ouvert). Globalement, les cétacés changent de moitié de cerveau endormie toutes les heures.

Mais à quoi cela peut-il bien servir ? Eh bien à plusieurs choses ! En premier lieu, il faut se souvenir que la respiration des cétacés est active et non réflexe (s’ils ne pensent pas à respirer, ils ne respirent pas). Du coup, le fait de ne dormir qu’à moitié permet de continuer à respirer. De plus, ce demi-sommeil leur permet de maintenir une certaine activité physique qui leur permet à la fois de maintenir leur évent (l’équivalent du nez) à la surface et de se réchauffer (tous ceux qui se sont baignés dans le Finistère Nord le savent il vaut mieux bouger  dans l’eau froide !). Enfin, le fait de rester à moitié éveillé permet de surveiller les alentours ; à la fois dans un but de protection contre les prédateurs (veille visuelle mais surtout auditive) et de maintien de la structure du groupe (il ne faut pas que tout le monde soit dispersé par les courants marins au réveil !).

Sources :
Cetacean sleep: An unusual form of mammalian sleep Oleg I. Lyamin, Paul R. Manger, Sam H. Ridgway, Lev M. http://cetus-med.org/actualites/le-sommeil-des-cetacesMukhametov, Jerome M. Siegel Neuroscience and Biobehavioral Reviews 32 (2008) 1451–1484

Comments are closed.